ATELIERS ET FORMATIONS

Regard Indépendant a pour but de mener des actions de formation, de résidence et d’atelier en direction de publics scolaires, amateurs, et professionnels.
Les formations et ateliers d’éducation à l’image incluent des analyses filmiques mais aussi de la pratique, de l’expérimentation et la réalisation de courts-métrages.

La spécialité de Regard Indépendant est d’être attaché aux pratiques du film argentique. La pellicule avec ses images et ses perforations, que l’on peut voir, toucher et manipuler, est un support original pour mieux appréhender la magie du cinéma.
Au-delà de l’écriture de scénarios et du tournage, Regard Indépendant réalise ses procédés de développements noir et blanc à l’aide d’une méthode non toxique, sans révélateur chimique traditionnel mais avec la recette du caffénol.

ATELIER MÉDITERRANOL DAGIE BRUNDERT

 

Tournage Super 8 et développement « éco-soupe, le Méditerranol» de 9h à 17h.
Parcours dans la ville de Nice et développement à l’Espace Magnan.
Inscriptions : 20 euros/pers – 10 euros tarif étudiants – 10 Participants maximum.
Infos et Réservations : regardindependant@gmail.com

Développez votre film Super8 avec les ingrédients et les saveurs de la Méditerranée dans un révélateur non toxique pour l’environnement appelé ”éco-soupe”!
Avec Dagie Brundert, experte de « l’éco-soupe » et du Super8, spécialement venue de Berlin pour les Rencontres Cinéma et Vidéo de Nice !
Une journée d’atelier avec 10 participants maximum. Vous déambulerez dans les rues de Nice avec Dagie pour capturer sur pellicule la beauté du hasard et pour trouver les ingrédients du développement de notre éco-soupe version Méditerranée, oranges, épices, fleurs, palmes et beaucoup d’autres choses pour la recette du Méditerranol !

‘’ Depuis quelques années, j’expérimente des alternatives aux révélateurs conventionnels nocifs pour l’environnement. Et je suis tombée sur le CAFFENOL, un révélateur de négatifs noir et blanc pour film et photo. Le CAFFENOL se compose de café instantané, de poudre de vitamine C et de bicarbonate de soude. Vous pouvez facilement les acheter tous les trois dans votre supermarché local. Mieux vaut acheter les cafés les moins chers, tout tourne autour de l’acide caféique qu’il contient : mauvais pour l’estomac, indispensable au développement ! La soupe peut être jetée dans les toilettes après une seule utilisation. Comment et pourquoi ça marche ?

Le café contient des phénols, les petites sœurs de l’hydrochinone, l’ingrédient principal de nombreux révélateurs noir et blanc. Les phénols se trouvent dans diverses plantes et aliments : café, thé, vodka, pommes de terre, cassis, champignons, vanille, whisky, écorce d’arbre, fleurs diverses…
Je mélange donc les plantes et les boissons ci-dessus (faire du thé aux fleurs, hacher et cuire des feuilles vertes et des herbes) et mélanger (important !) de la poudre de vitamine C (amplificateur de contraste, nettoyant pour grains et clarifiant léger) et du bicarbonate de soude).

Les résultats sont tout aussi bons que les révélateurs classiques, puisque rien n’est gras, mou ou brunâtre, bien au contraire : je suis toujours étonné de voir à quel point les soupes fonctionnent bien : riches en nuances et en contrastes. En plus, l’odeur est intéressante, un peu comme dans une brasserie d’alchimiste : brasser le breuvage, renifler, murmurer des sorts. ’’

Dagie Brundert

 

Atelier Fantômes d'Asie

Dates : Mars 2020 à janvier 2021
Lieux : Musée Départemental des Arts Asiatiques de Nice, le Collège Don Bosco de Nice. 
Public : 9 participants de la classe de 3eme A de Mme Catherine Camoirano
Médiatrice : Audrey Corté
Intervenants : Vincent Jourdan et Justyna Ptak (Regard Indépendant)

Création d’un court-métrage en Super 8 selon la méthode du « tourné »-monté », en lien avec l’exposition « Enfers et fantômes d’Asie » du Musée Départemental des Arts Asiatiques de Nice.

Nous avons été sollicités par le Musée Départemental des Arts Asiatiques pour un atelier de création d’une œuvre cinématographique dans le cadre de leur exposition consacrée aux fantômes d’Asie, impliquant un groupe d’élèves de troisième. L’objectif était de les initier au processus de création d’un film à travers un format original, le Super 8, pellicule argentique, pour un court métrage en « tourné-monté » de trois minutes (la durée d’une bobine de Super 8), sur un thème inspiré par l’exposition.

 

Déroulé du projet :

Après la visite de l’exposition au musée, une présentation a été faite en classe autour de la manière de montrer les fantômes au cinéma. Utilisation d’extraits et de photogrammes pour faire découvrir les différentes sortes de fantômes propres au cinéma asiatique. Œuvres présentées :

Le fantôme chat et la mystérieuse Shamisen (Kaibyo nazo no shamisen, 1938) de Kiyohiko Ushihara
Histoires de fantômes chinois (Chinese Ghost Story, 1987) de Siu-Tung Ching
Kwaidan (1964) de Masaki Kobayashi
Cure (1997)et Kairo (2000) de Kiyoshi Kurosawa
Dark Waters (2002) de Hideo Nakata

 

Le principe du Super 8 et du tourné-monté a été présenté à l’aide des courts métrages produits par l’association Regard Indépendant. Une présentation du matériel de tournage et de développement a été effectuée pour expliquer les contraintes du format.

A partir d’une histoire créée de manière collective, les élèves ont abordé toutes les phases de la création d’un film, de l’écriture à la projection en passant par la création de décors et de costumes, la réalisation, la prise de son, le développement selon une méthode écologique sans produits chimiques, pour finir par une séance de projection.

Initiée en février 2020, interrompue par les confinements, l’opération a pu être menée à bien et la projection du film terminé a eu lieu le 13 janvier 2021 au collège Don Bosco

Atelier Super 8 - 2020

Dates : février et juin 2020
Lieux : Maison des associations Nice Centre et Le Poulailler, Nice.
Public : 5 participants de l’association Cinéma Sans Frontières
Intervenant : Vincent Jourdan (Regard Indépendant)

Atelier d’initiation et de de pratique du Super 8 dans le cadre des collections annuelles de l’association Regard
Indépendant. Destiné aux personnes adultes souhaitant réaliser un film, l’atelier présente le matériel, son utilisation et les conditions de réalisation d’un court-métrage de trois minutes en Super 8 selon la technique du tourné monté. Sont abordes les question de scénario, de tournage, de mise en scène et de création d’une bande sonore originale.

Les films ont été réalisés à la suite de deux sessions de formation (février et juin). Ils auraient dû être présentés en novembre, lors des Rencontres annuelles de l’association, mais la situation a entraîné l’annulation de la manifestation.